Archives pour la catégorie Cinéma

Festival Diversité 2017

Share Button

Le festival de cinéma Diversité, manifestation culturelle régionale pilotée par la MJC Centre Image de Montbéliard, a pour objectif de proposer une programmation qui aborde toutes les facettes de cette notion de diversité, sociale, culturelle, sexuelle, dans l’entreprise… mais également de mettre en lumière une diversité d’écriture cinématographique, une diversité de visions, une diversité d’images.

Pour cette nouvelle édition, L’Atalante vous propose 6 films sur la thématique « Voyages de Noces » et un documentaire sur les enfants malades « ET LES MISTRALS GAGNANTS » du 25 mars au 04 avril 2017.

C’est de mariages dont il est question dans six des films que L’Atalante vous propose dans le cadre du Festival Diversité. Ils vous feront voyager du Maghreb au Moyen Orient, vous emporteront vers le lointain Vanuatu, et même… jusqu’en Belgique.
Plus exactement de mariages arrangés, de filles que l’on marie et qui ne sont pas à la noce – voire, exception à la règle, d’un homme qui voudrait bien être libre de son choix.
De mariages, lieux de confrontations entre la coutume, qui cloue au sol et soumet, et l’amour ou la volonté de vivre sa vie, qui donnent des ailes et libèrent.
Alors, Wawa,  Zahira, Sonita, Layla et leurs sœurs osent, résistent. Elles bousculent ces destins écrits par d’autres et ces vieux mondes qui veulent les ensevelir. Même le trop sage Hedi, que la révolution de Jasmin n’a pas réveillé,  se laisse griser par le vent de liberté que souffle Kim, l’une de ces audacieuses.
Un vent de liberté qui vous emportera vous‑aussi !

Hors mariage, mais dans le cadre respectable du Festival Diversité, L’Atalante propose aussi  Et les mistrals gagnants, un documentaire sur les enfants malades. Un sujet plombant. Pourtant, le film est « empli de rires, de petits bonheurs, de lumière » : un véritable  hymne à la vie.

___________________________________________________________________________

tempeteTempête de sable

de Elite Zexer

avec Lamis Ammar, Ruba Blal, Hitham Omari

Israël, 2017 – Drame, 1h27

Les festivités battent leur plein dans un petit village bédouin en Israël, à la frontière de la Jordanie : Suleiman, déjà marié à Jalila, épouse sa deuxième femme. Alors que Jalila tente de ravaler l’humiliation, elle découvre que leur fille aînée, Layla, a une relation avec un jeune homme de l’université où elle étudie. Un amour interdit qui pourrait jeter l’opprobre sur toute la famille et contre lequel elle va se battre. Mais Layla est prête à bouleverser les traditions ancestrales qui régissent le village, et à mettre à l’épreuve les convictions de chacun.

  • Samedi 25 mars à 18h00
  • Mardi 4 avril à 20h00

___________________________________________________________________________

hediHedi, un vent de liberté

de Mohamed Ben Attia

avec Majd Mastoura, Rym Ben Messaoud, Sabah Bouzouita

Tunisie, 2016 – Drame, Romance, 1h33

Kairouan en Tunisie, peu après le printemps arabe.
Hedi est un jeune homme sage et réservé. Passionné de dessin, il travaille sans enthousiasme comme commercial.
Bien que son pays soit en pleine mutation, il reste soumis aux conventions sociales et laisse sa famille prendre les décisions à sa place. Alors que sa mère prépare activement son mariage, son patron l’envoie à Mahdia à la recherche de nouveaux clients.
Hedi y rencontre Rim, animatrice dans un hôtel local, femme indépendante dont la liberté le séduit.
Pour la première fois, il est tenté de prendre sa vie en main.

  • Samedi 25 mars à 20h30
  • Dimanche 2 avril à 18h00

___________________________________________________________________________

sonitaSonita

de Rokhsareh Ghaem Maghami

avec Sonita Alizadeh, Rokhsareh Ghaem Maghami

Allemagne, Iran, 2016 – Documentaire, 1h31

Si Sonita, 18 ans, avait eu son mot à dire, elle aurait comme parents Michael Jackson et Rihanna. Réfugiée afghane clandestine en Iran, elle habite depuis dix ans dans la banlieue pauvre de Téhéran. Sonita rêve de devenir une artiste, une chanteuse en dépit des obstacles auxquelles elle est confrontée en Iran et dans sa famille. En effet sa mère lui réserve un tout autre destin : celui d’être mariée de force et vendue pour la somme de 9000 dollars. Mais Sonita n’entend pas se soumettre : téméraire et passionnée, elle bouscule les codes de cette culture conservatrice et décide de se battre pour vivre sa vie.

  • Dimanche 26 mars à 16h00

___________________________________________________________________________

ruisseauLe ruisseau, le pré vert et le doux visage

de Yousry Nasrallah

avec Laila Eloui, Mena Shalaby, Bassem Samra

Egypte, 2016 – Drame, Comédie, 1h55

Yehia est chef cuisinier. Avec son fils Refaat, passionné de recettes et de saveurs, et son cadet Galal, coureur de jupons, ils préparent des banquets pour des cérémonies de fête.
Lors d’un mariage paysan orchestré par Yehia et ses fils, au cours duquel se dévoileront des amours secrètes, un homme d’affaires de la région et sa riche épouse proposent de racheter leur commerce. ‎Devant le refus de Yehia, la proposition tourne à la menace…

  • Lundi 27 mars à 20h00

___________________________________________________________________________

nocesNoces

de Stephan Streker

avec Lina El Arabi, Sébastien Houbani, Babak Karimi

Belgique, Pakistan, 2017 – Drame, 1h38

Zahira, belgo-pakistanaise de dix-huit ans, est très proche de chacun des membres de sa famille jusqu’au jour où on lui impose un mariage traditionnel. Ecartelée entre les exigences de ses parents, son mode de vie occidental et ses aspirations de liberté, la jeune fille compte sur l’aide de son grand frère et confident, Amir.

  • Dimanche 26 mars à 18h00 :

La projection sera suivie d’un débat animé par Jacques Fontaine, Universitaire (Université de Franche-Comté)
Spécialiste reconnu du monde arabe et musulman.

Au cœur de son intervention, ce questionnement « culturel » sur le rapport entre tradition et modernité dans le monde arabo-musulman :
Qu’est-ce qui a fait que cette grande civilisation a produit quelque chose qui aujourd’hui est en grande difficulté à évoluer ?
Comment se fait-il que le poids de la tradition religieuse y soit aussi important ?

  • Samedi 1er avril à 20h30

___________________________________________________________________________

tannaTanna

de Bentley Dean, Martin Butler

avec Marie Wawa, Marceline Rofit, Mungau Dain

Vanuatu, Australie, 2016 –  Drame, Romance, 1h40

Dans l’une des dernières tribus traditionnelles du monde, une jeune fille rompt son mariage arrangé pour s’enfuir avec l’homme qu’elle aime. Les amoureux déclenchent ainsi une guerre qui menace leur clan.
Tanna est l’histoire vraie qui bouleversa la vie des habitants d’une petite île du Pacifique et fit réviser la constitution d’un pays.

  • Mardi 28 mars à 20h00 :

La projection sera suivie d’un débat animé par

Yvonne Mété-Nguemeu, écrivaine et présidente de l’association Centrafrique Sans Frontières de Besançon.

  • Lundi 3 avril à 20h00

___________________________________________________________________________

et les mistrals gagnants2Et les mistrals gagnants

De Anne-Dauphine Julliand

France, 2017 – Documentaire, 1h19

Ambre, Camille, Charles, Imad et Tugdual ont entre six et neuf ans. Ils vivent dans l’instant. Avec humour et surtout l’énergie optimiste de l’enfance, ils nous prennent par la main, nous entraînent dans leur monde et nous font partager leurs jeux, leurs joies, leurs rires, leurs rêves, leur maladie.  Avec beaucoup de sérénité et d’amour ces cinq petits bouts d’Homme nous montrent le chemin du bonheur. Un film à hauteur d’enfant, sur la vie tout simplement.

  • Vendredi 31 mars à 20h30 :

La projection sera suivie d’un débat animé par JALMALV Haut-Doubs.

  • Dimanche 2 avril à 16h00

___________________________________________________________________________

Tarif spécial pour les adhérents de la MJC de Morteau :

4 € la séance.

Programme de l’Atalante – mars 2017

Share Button

Toutes les projections prévues

lundi 20 mars et mardi 21 mars

sont annulées pour cause de maladie.

Nous programmerons des séances de ces films (Loving et Chez nous)

en avril.

Avec toutes nos excuses pour ce contretemps.

L’équipe de l’Atalante

Téléchargez le programme de mars.

Cin’Edgar : DYSTOPIES

Share Button

Le Lycée Edgar Faure, la Maison Des Lycéens et la MJC de Morteau, exploitant du cinéma  L’Atalante,  se lancent en 2017 dans la 2ème édition de Cin’Edgar, la séance de cinéma par et pour le public lycéen, et également destinée  à tous ceux qui souhaitent découvrir ou redécouvrir des films dont la plupart appartiennent au patrimoine mondial.

Après les  »Rendez-vous de la peur » en 2016, les lycéens ont choisi de sélectionner, à partir d’une liste d’une quarantaine de films, sept œuvres illustrant le thème de la dystopie.

Sous genre du film de science-fiction, très proche du cinéma d’anticipation, la dystopie dépeint une société organisée de telle façon qu’elle empêche ses membres d’atteindre le bonheur. Elle peut être une utopie qui vire au cauchemar et devient une contre-utopie.

Comme en témoigne le récent succès auprès des adolescents de la saga Hunger Games, ce choix de la dystopie s’explique sans doute par les interrogations légitimes de notre jeunesse sur le devenir des sociétés humaines.

Pour remplir sa mission pédagogique, chaque séance sera précédée d’une très courte intervention qui replacera l’œuvre dans son contexte et fournira quelques clés d’accès à un univers parfois imaginé à une autre époque et pour un autre public.

La première séance Cin’Edgar est fixée au mardi 17 janvier à 18h avec la projection du film Orange Mécanique de Stanley KUBRICK (USA, 1971).

Téléchargez le programme.