Archives pour la catégorie Cinéma

Programme de l’Atalante – Juin/juillet 2018

Share Button

L’Atalante sera fermé jusqu’au 15 septembre 2018.

Toute l’équipe vous souhaite un bel été.

__________________________
prix et avantages carte MJC

Téléchargez le programme de juin-juillet 2018.

Festival Diversité 2018

Le festival de cinéma Diversité, manifestation culturelle régionale pilotée par la MJC Centre Image de Montbéliard, a pour objectif de proposer une programmation qui aborde toutes les facettes de cette notion de diversité, sociale, culturelle, sexuelle, dans l’entreprise… mais également de mettre en lumière une diversité d’écriture cinématographique, une diversité de visions, une diversité d’images.

Pour cette nouvelle édition, L’Atalante vous propose 8 films sur la thématique « Le monde dans tous ses états » du 22 mars au 02 avril 2018.

Pour L’Atalante, Diversité est une chance, une double chance à vrai dire. Celle d’avoir accès à des films rares, venus d’ailleurs, à des coûts raisonnables ;  celle de bénéficier de la présence de réalisateurs, un rêve inaccessible hors festival.

Cette année encore, nous n’avons pas laissé passer ces opportunités.

On vous propose un tour du monde en 8 films, un monde dans tous ses états, souvent en triste état.

Vous traverserez les grandes plaines du Dakota avec une troupe de cavaliers Sioux qui se souviennent du massacre des leurs (THE RIDE), ferez la connaissance d’un moine bouddhiste qui ne gagne pas à être connu (LE VÉNÉRABLE W.), croiserez la route des Fils du vent (J’AI MÊME RENCONTRÉ DES TZIGANES HEUREUX), découvrirez Istanbul avec des yeux de chats (KEDI), et vous réchaufferez le cœur au soleil d’Afrique (SOLEILS).

Avec DETROIT, vous plongerez dans une Amérique chamboulée par la guerre du Vietnam, le racisme et des violences policières. A CIAMBRA vous amènera en Calabre, où toutes les misères semblent s’être donné rendez-vous.

Parce que la guerre est partout dans ce monde, vous n’y échapperez pas. Elle aura le visage d’une mère et de ses enfants piégés par les bombardements dans la Syrie en guerre (UNE FAMILLE SYRIENNE).

THE RIDE, avec Stéphanie Gillard  et SOLEILS, avec Olivier Delahaye,  bénéficieront de la présence de leurs réalisateurs. Elle, elle nous aidera à mieux comprendre le drame des Sioux ; lui, à mieux ressentir l’âme de l’Afrique. Tous les deux nous parlerons cinéma. Des rencontres à ne pas manquer !

affiche 2018

 

Ciné-concert : samedi 17 février à l’Atalante

AfficheConcert_17-02-2018ok

THE PARTY

Hrundi V. Bakshi, un acteur indien, est engagé par un studio hollywoodien pour interpréter un soldat indigène dans un remake de Gunga Din. Faisant preuve d’une terrible maladresse, il fait exploser un coûteux décor. Exaspéré, C.S. Divot, le producteur, demande à ce que le nom de Bakshi soit inscrit sur une liste noire. Mais suite à un quiproquo, le comédien indien se retrouve en fait invité à la soirée annuelle du studio…

La Party est la troisième des sept collaborations du réalisateur Blake Edwards avec le comédien Peter Sellers. Seul film commun des deux hommes à ne pas faire partie de la série des Panthères roses, La Party marque leurs retrouvailles, après plusieurs années de brouille dans les sixties.
Autre collaborateur régulier de Blake Edwards, le légendaire compositeur Henry Mancini, auteur de la bande originale de La Party mais également de celles de 34 des 45 réalisations du metteur en scène américain.
La chanson titre de La Party est interprété par… une Française, l’actrice Claudine Longet, qui partage l’affiche du film avec Peter Sellers.
Véritable concept dans l’esprit Blake Edwards, La Party est basé sur
un scénario extrêmement limité de 65 pages, le reste du jeu reposant en grande partie sur les talents d’improvisation de son acteur principal, Peter Sellers.
Toujours dans le même esprit de liberté artistique, La Party est marqué par certaines innovations techniques, comme le fait de revoir sur écran vidéo la scène tournée par la caméra pour mieux juger du travail des acteurs, une première dans la carrière de Blake Edwards.

THE DUSTBURDS

Fondé à l’initiative du batteur Maximilien Maire (Demon Vendetta, Mighty Bombs et The Last Brigade), The Dustburds réunit des membres d’horizons variés de la scène rock alternative française animés par l’envie de faire vivre ce même amour pour la culture pop et l’imagerie 60’s et 70’s.
The Dustburds explorent le grenier poussiéreux de la Soul en y incorporant des influences lounge, garage, psychédéliques et cinématographiques ; le backbeat rock dansant en est la locomotive. La set list flirte avec de nombreuses légendes injustement oubliées du genre soul, funk (Willie Mitchell, Erma Franklin, Joe Bataan, etc.) et mixe avec des thèmes instrumentaux influencés par l’univers underground et décalé des 60’s et 70’s.
Le premier clip «That Driving Beat» est disponible sur le site du groupe et sur le Net. Le premier album «Summer Pleasures» désormais disponible regroupe six morceaux soul explosifs et six thèmes instrumentaux : pour les amateurs de soul rock électrique, de bikinis, de cinépop et de cocktails avec olive.
Format LP et CD chez Casual Records (Burning Heads, The Aggrolites, The Orions, etc. ) Dangerhouse Skylab (The Missing Souls, Red Gloves, Vicky and the Vengents, etc. ) et GPS Prod (Hateful Monday, Go Spleen, Las Furias etc. ).
Ils seront en tournée durant l’année 2018 pour faire la promo
de ce premier album.

contact@thedustburds.com ||| www.thedustburds.com

Programme de l’atalante – décembre 2017

Share Button

Suite à un problème technique, nous sommes dans l’obligation de modifier notre programme du

Jeudi 30 novembre à 18 h

et vous proposons :

A Beautiful Day

Avec toutes nos excuses pour ce contretemps indépendant de notre volonté.

 

Téléchargez le programme de décembre.

Cin’Edgar : Musique et Cinéma

affiche

Le Lycée Edgar Faure, la Maison Des Lycéens et la MJC de Morteau, exploitant du cinéma  L’Atalante,  se lancent en 2017 dans la 3ème édition de Cin’Edgar, la séance de cinéma par et pour le public lycéen, et également destinée  à tous ceux qui souhaitent découvrir ou redécouvrir des films dont la plupart appartiennent au patrimoine mondial.

Après les « Rendez-vous de la peur », en 2016, « Dystopies » en 2017, les lycéens ont choisi de sélectionner, à partir d’une liste d’une quarantaine de films, sept œuvres illustrant le thème de « Musique et Cinéma » (comédies et drames musicaux, univers musical, biopics, musiques du monde).

Pour remplir sa mission pédagogique, chaque séance sera précédée d’une courte intervention.

La première séance Cin’Edgar est fixée au

Mardi 21 novembre à 18h

avec la projection du film

Chantons sous la pluie

de Stanley Donen et Gene Kelly (USA, 1952).

Tarif unique : 4 €

En 1927, à Hollywood, Don Lockwood, célèbre acteur du cinéma muet, est contraint de s’adapter au nouveau procédé du parlant. Sa capricieuse partenaire, Lina Lamont, qui est aussi sa fiancée par nécessité publicitaire, a une voix épouvantable.

Don rencontre une sémillante girl, Kathy, qu’il engage pour son nouveau film et qu’il courtise. Après un cuisant échec dû à la voix de Lina, Don transforme le film en comédie musicale, en faisant doubler la star par Kathy. Le film est ovationné lors de la première et Lina interprète une chanson, doublée par Kathy en coulisses.

Outrés du comportement odieux de Lina, Don et son ami Cosmo se vengent en dévoilant l’imposture. Tandis que la vedette essuie les huées du public, Kathy s’enfuit, mais Don la rejoint et lui déclare son amour.

__________________________________________________________________________

Téléchargez le programme.